Accueil > Cours et Séminaires > Séminaires des années précédentes > Séminaire de Catherine Fuchs sur la comparaison

Séance 9, 20 mars 2009, 10-12h, ENS, Salle de Direction, 29 rue d’Ulm - Benjamin Fagard : Les prépositions marqueurs de comparaison dans les langues romanes : étude sur corpus

par webmestre - publié le

Benjamin Fagard (chargé de recherche CNRS, LATTICE)

Les prépositions marqueurs de comparaison dans les langues romanes : étude sur corpus

Nous présenterons, lors de cette conférence, une réflexion sur l’évolution de l’expression de la comparaison dans les langues romanes. A quels domaines cette catégorie notionnelle emprunte-t-elle des morphèmes ? Comment se font les glissements sémantiques ? Afin de pouvoir fournir des réponses à ces questions, nous partirons d’une approche descriptive, que nous compléterons par l’étude détaillée, sur corpus et en diachronie, de quelques prépositions.

Dans un premier temps, nous présenterons donc les prépositions et constructions analogues (en particulier les locutions prépositionnelles) des langues romanes permettant de marquer la comparaison. Nous décrirons leur origine et leur évolution, en notant au passage quelques chaînes sémantiques – typiques de la comparaison, ou moins typiques, mais attestées dans les langues romanes.

Dans un second temps, nous présenterons les résultats d’une série d’études sur corpus portant sur les continuateurs romans de la préposition latine (ad)versus, présents notamment en occitan, catalan, français et italien, ainsi que sur la préposition lez en ancien français. Nous chercherons ainsi à déterminer, pour ces prépositions, la place de l’emploi comme marqueur de comparaison, et son évolution. Nous verrons qu’il s’agit là, pour ces prépositions du moins, d’un emploi très marginal.

Bibliographie

Andersen, P. 1983. Word Order Typology and Comparative Constructions. Amsterdam : Benjamins.

Company, C., 2002, « Grammaticalization and category weakness », in New Reflections on Grammaticalization, I. Wischer & G. Diewald (eds.), Amsterdam / Philadelphia, Benjamins, 201-215.

Haspelmath, M., 2004, « On directionality in language change with particular

reference to grammaticalization », in : Fischer, O., M. Norde & H. Perridon, Up and down the Cline : The Nature of Grammaticalization, Amsterdam, Benjamins, 17-44.

Heine, B. & T. Kuteva., 2002, World lexicon of grammaticalization, Cambridge, CUP.

Koch, P., 2002, « Das Französische in typologischer und historisch-vergleichender Sicht », in : Kolboom, I., T. Kotschi & E. Reichel (eds.), Handbuch Französisch, Berlin, Schmidt, 36-58.

Kortmann, B., 1992, « Reanalysis Completed and in Progress : Participles as Source of Prepositions and Conjunctions », in : Kellermann, G. & M.D. Morrissey (eds.), Diachrony within Synchrony : Language History and Cognition, Frankfurt/M., Lang, 429-453.

Marchello-Nizia, Ch., 2006, Grammaticalisation et changement linguistique, Bruxelles, De Boeck Université.

Meillet, A., 1912, « L’évolution des formes grammaticales », Scientia 12, 6, 26, 384-400.

Stassen, L. 1985. Comparison and Universal Grammar. Oxford : Blackwell.

Sweetser, E., 1990, From etymology to pragmatics. Metaphorical and cultural aspects of semantic structure, Cambridge, Cambridge University Press.

Traugott, E., 2003, From subjectification to intersubjectification, in : Hickey, R. (ed.), Motives for language change, Cambridge : Cambridge University Press, 124-139.

Ouvrages de référence

Anglade, J., 1921, Grammaire de l’ancien provençal, Paris, Klincksieck.

Blumenthal, P. & A. Stein, 2002, Tobler-Lommatzsch, Elektronische Ausgabe, Stuttgart, Steiner.

Buridant, C., 2000, Grammaire nouvelle de l’ancien français, Paris, Sedes.

De Lima Coutinho, I., 1977, Gramática histórica, Rio de Janeiro, Ao Livro Técnico.

De Moll, F., 1952, Gramática histórica catalana, Madrid, Gredos.

Densusianu, O., 1938, Histoire de la langue roumaine, Paris, Leroux.

De Rochegude, H. P., 1819, Essai d’un glossaire occitanien pour servir à l’intelligence des poésies des troubadours, Toulouse, Benichet Cadet.

Dicţionarul explicativ al limbii române (DEX), 1975, Bucureşti, ARSR.

Diccionario Medieval Español, 1986, Salamanque, Universidad Pontifica de Salamanca.

Ditzionàriu de sa limba e de sa cultura sarda, 2000, Cagliari, Condaghes.

Ernout, A. & F. Thomas, 1964, Syntaxe latine, Paris, Klincksieck.

Fabra, P., 2008 [1933], Gramàtica catalana‎, Barcelone, Institut d’Estudis Catalans.

Gougenheim, G., 1974, Grammaire de la langue française du seizième siècle, Paris, Picard.

Gramatica Limbii Române, 2005, Bucureşti, Editura Academiei Române.

Koschwitz, E., 1973 [1894], Grammaire historique de la langue des Félibres, Marseille, Laffitte.

Musso, G., 2004, Gramática astësan-a, Torino, Gioventura Piemontèisa.

Penny, R., 1993, Gramática histórica del español, Barcelona, Ariel Lingüística.

Rohlfs, G., 1949-54, Historische Grammatik der Italienischen Sprache und ihrer Mundarten, Bern, Francke.

Toso, F., 1997, Grammatica del genovese, Genova, Le Mani.

Väänänen, V., 1981 [1963], Introduction au latin vulgaire, Paris, Klincksieck.

Vocabolario degli accademici della Crusca, 1866, Accademia della Crusca.

Wagner, M. L., 1950, La lingua sarda. Storia, spirito e forma, Bern, Francke.

Zauner, A., 1921, Altspanisches Elementarbuch, Heidelberg, Carl Winter.

Bases de données

CREA (Real Academia Española).

CORDE (Real Academia Española).

OVI (ItalNet consortium).

BADIP (corpus del LIP).

Repubblica (SSLMIT).

Frantext (ATILF, CNRS & Nancy Université).

BFM (ICAR, CNRS & ENS-LSH).

DMF(ATILF, CNRS & Nancy Université).

Phrasis (Projecto Vercial).