Accueil > Cours et Séminaires > Séminaires des années précédentes > Séminaire de Catherine Fuchs sur la comparaison

Séance 8, 6 mars 2009, 10-12h, ENS, Salle de Direction, 29 rue d’Ulm - Catherine Fuchs : L’analogie de situation

par webmestre - publié le

Résumé

Les subordonnées comparatives détachées s’opposent aux subordonnées comparatives intégrées par les caractères suivants : encadrement par la ponctuation (vs. construction liée), diversité de positions — antéposée, insérée ou postposée dans la matrice — (vs. position postposée), coalescence du marqueur corrélatif (vs. discontinuité).
J’illustrerai sur une série d’exemples la différence de portée entre ces deux types de subordonnées comparatives (potée extraprédicative ou exophrastique vs. intraprédicative). Puis je proposerai de rendre compte des comparatives détachées en termes de ‘chevillage’ opérant, selon les cas, sur des types de prédicats différents : prédicats sous-jacents de type constatif (symétriques dans la matrice et la subordonnée), ou bien prédicats de type énonciatif ou modal (de nature dissymétrique : l’un sous-jacent dans la matrice et l’autre explicite dans la subordonnée).
Je montrerai que les comparatives détachées construisent ainsi, selon les cas, trois grandes valeurs de comparaisons : analogie de situations de fait, analogie de situations modalisées ou analogie de situations énonciatives.
De là découle que la diversité de leurs placements possibles est liée, d’une part à leur portée et à leurs valeurs sémantiques, et, d’autre part, à la structuration communicative de l’énoncé.

Références

Combettes, B. (1998) : Les constructions détachées en français. Paris/Gap, Ophrys.

Fournier, N. & Fuchs, C. (2009) : « Les subordonnées comparatives détachées ». In D. Apothéloz & al. (eds.), Les linguistiques du détachement. Berne : Peter Lang.

Guimier, C. (1996) : Les adverbes du français. Paris/Gap, Ophrys.

Le Goffic P. (2007) : « Les mots qu-, entre interrogation, indéfinition et subordination : quelques repères », Lexique 18, 13-46.

Muller, C. (1996) : La subordination en français. Paris, Colin.

Neveu, F. (ed.) (2003) : « Linguistique du détachement », Cahiers de Praxématique 40, Université de Montpellier III.