Accueil > Cours et Séminaires > Séminaires des années précédentes > Séminaire de Catherine Fuchs sur la comparaison

Séance 2 : La comparaison d’inégalité en français

par webmestre - publié le

Séminaire Comparaison, Séance 2, 28 novembre 2008, 10h-12h, ENS, Salle Beckett.

Catherine FUCHS : La comparaison d’inégalité en français


Résumé

On proposera tout d’abord une typologie des structures syntaxiques en jeu dans la comparaison d’inégalité en français, en illustrant sur des exemples la diversité des constructions possibles (par delà le schéma prototypique ‘N1 être plus/moins adj. que N2’). On étudiera successivement la structure de la matrice, puis celle de la subordonnée. Dans la matrice, on verra que le support de la quantification comparative peut être, non seulement un adjectif, un verbe ou la copule, mais aussi un adverbe ou un nom. Dans la subordonnée, on examinera les différents types du subordonnées verbales et non verbales.

Puis on s’intéressera aux structures sémantiques, en s’attachant successivement aux types de paramètres, aux types de différentiels présents dans la subordonnée, aux types de constituants parallèles dans la matrice et enfin aux types de termes comparés.

Références

FOURNIER, Nathalie & Catherine FUCHS. 2007. Que et comme comparatifs. Lexique 18, Lille : Presses de l’Université de Lille, pp. 69-107.

FUCHS, Catherine ; Nathalie FOURNIER & Pierre LE GOFFIC. 2008. Structures à subordonnée comparative en français : problèmes de représentations syntaxiques et sémantiques. Linguisticae Investigationes XXXI : 1, pp. 11-61.

RIVARA, René. 1990. Le système de la comparaison. Paris : Minuit.

RIVARA, René. 1995. Pourquoi il n’y a que deux relations de comparaison. Faits de langue 5, pp. 19-39.