Accueil > Faits marquants

A new book (in French) : Connexion et Indexation, ces liens qui tissent le texte

publié le , mis à jour le

Un nouvel ouvrage, Connexion et Indexation, ces liens qui tissent le texte, est paru, sous la direction de Laure Sarda, Denis Vigier et Bernard Combettes. Cet ouvrage regroupe un ensemble de contributions scientifiques destinées à éclairer divers aspects des recherches menées 
en France durant ces quarante dernières années autour de
 la cohésion et de la cohérence des textes. Les auteurs réunis dans ce volume ont ainsi souhaité rendre hommage à leur collègue et ami le professeur Michel Charolles, dont les nombreux travaux constituent un apport majeur au développement de la linguistique textuelle en France.

Connexion et Indexation

Ces liens qui tissent le texte

Sous la direction de Laure Sarda, Denis Vigier, Bernard Combettes.

ENS Éditions, impr. 2016. – 1 vol. (296 p.) ; 23 cm. – (langages, issn 1285-6096). ISBN 978-2-84788-798-3 (br.)

Cet ouvrage regroupe un ensemble de contributions scientifiques destinées à éclairer divers aspects des recherches menées 
en France durant ces quarante dernières années autour de
 la cohésion et de la cohérence des textes. Les auteurs réunis dans ce volume ont ainsi souhaité rendre hommage à leur collègue et ami le professeur Michel Charolles, dont les nombreux travaux constituent un apport majeur au développement de la linguistique textuelle en France. Un accent particulier y est mis sur sa vision renouvelée des marqueurs de cohésion discursive, à la suite de ses travaux sur « l’encadrement du discours » (1997). Ces marqueurs qui guident l’interprétant dans l’accès à la cohérence du discours se regrouperaient en deux grandes familles :
 les marqueurs de connexion d’une part, d’indexation d’autre part. 
Les premiers, qui réunissent les marqueurs de continuité référentielle (anaphores) et les marqueurs de relations entre 
les contenus propositionnels et/ou les actes de langage (connecteurs), permettent d’établir des liens de cohésion discursive avec le cotexte amont. Les seconds, projectifs, exercent leur portée vers le cotexte aval et permettent au locuteur d’indexer des segments textuels potentiellement étendus au sein d’unités sémantico-pragmatiques que Michel Charolles (1997) a proposé de nommer « cadres de discours ».

Sommaire :

Introduction

Ces liens qui tissent le texte : introduction
Laure Sarda (CNRS-ENS, Lattice) et Denis Vigier (ICAR, Université de Lyon 2)

Partie I : Saisir/interroger le « texte » dans sa complexité

‘Y a-t-il une syntaxe au-delà de la phrase ?’ retour sur une question lancinante

Pierre Le Goffic (Lattice, CNRS-ENS/ Université de Paris 3 Sorbonne Nouvelle)

Texte et texture : retours aux sources en passant par l’exemple

Marie-Paule Péry-Woodley, Anne Le Draoulec (CLLE-ERSS UMR 5263, CNRS & Université Jean Jaurès)

Rôle de Michel Charolles dans le développement, en France, de la linguistique textuelle

Jean-Michel Adam (Université de Lausanne, Suisse)

Partie II : Référence, anaphores, indexicaux

Une anaphore temporelle énigmatique : Arrive alors le temps de l’éméritat

Catherine Fuchs (Lattice, CNRS-ENS)

Les référents évolutifs, objets et objets du discours

Guy Achard Bayle (CREM, Université de lorraine – Metz)

Quand la référence se fait évanescente : ne pas en démordre, gros comme ça et autres locutions à pointeurs démotivés.

Marie-José Béguelin (Université de Neuchâtel)

Analyse des références et des transitions référentielles : l’apport de la linguistique outillée

Frédérique Landragin, Thierry Poibeau & Bernard Victorri (Lattice, CNRS-ENS)

Indexicaux et parenthèses : articulation du discours et reprise en boucle

Francis Cornish (CLLE-ERSS UMR 5263, CNRS & Université Jean Jaurès)

La locution adverbiale en personne : Un avatar des noms généraux d’humains

Catherine Schnedecker (LiLPa, Université de Strasbourg)

De la comparaison à la quantification orientée : l’évolution de plusieurs

Bernard Combettes (Université de Nancy 2)

Partie III : Adverbes, adverbiaux, grammaticalisation et connecteurs.

Les marqueurs de discours en effet, en fait, de fait, en réalité et leurs équivalents en néerlandais : indices de grammaticalisation

Béatrice Lamiroy & Gudrun Vanderbauwhede (K.U.Leuven, Belgique)

L’approbation dans un dialogue devient-elle une concession dans un monologue ? Etude de certes, en effet, effectivement, d’accord, OK.

Corinne Rossari (Université de Fribourg)

Justement ! Sans autre forme de procès

Jacques François (Lattice, CNRS-ENS)

Détachements focaux ?

Alain Berrendonner (Université de Lausanne, Suisse)

Partie IV : Textualisation et Didactique

« Un poisson rouge et un chat » : analyse d’un écrit scolaire du point de vue des plans d’organisation et des processus rédactionnels

Caroline Masseron & André Petitjean (CREM, Université de Lorraine)

Une tâche-problème pour analyser les compétences d’élèves de sixième en matière de cohésion textuelle

Claudine Garcia-Debanc (CLLE-ERSS UMR 5263, CNRS & Université Toulouse - Jean Jaurès)

Bibliographie complète de Michel Charolles

Rassemblée par Bernard Combettes

Cet ouvrage est diffusé sur la plateforme OpenEdition books en HTML, ePub et PDF : http://books.openedition.org/enseditions/

Cet ouvrage a été publié avec le soutien
du laboratoire d’excellence TransferS (programme Investissements d’avenir ANR-10-
IDEX-0001-02 PSL* et ANR-10-LABX-0099) et du LABEX ASLAN (ANR-10-LABX-0081) de l’Université de Lyon dans le cadre du programme Investissements d’avenir (ANR-11- IDEX-0007) de l’État français géré par l’Agence nationale de la Recherche (ANR).