Accueil > Recherche > Thèses > Thèses soutenues

Ben Chikh Saliha - Multifonctionnalité et position syntaxique des marqueurs discursifs : "you know" et "then" en anglais et : "ya’ni" en arabe. Cas des interactions verbales politiques dans des émissions télévisées

publié le

Directrice de thèse : Shirley Carter-Thomas

Codirecteur de thèse : Jean-Patrick Guillaume

Ecole doctorale : Langage et langues de l’université Paris 3

Résumé

Cette thèse s’intéresse aux fonctions des marqueurs discursifs ‘you know’, ‘then’ et ‘ya‘ni’ (I mean) en tant que structures autonomes du point de vue syntaxique et en tant qu’unités linguistiques opérationnelles et multifonctionnelles du point de vue conversationnel. Dans une perspective pragmatique, ce travail explore la corrélation entre la position et la fonction en maintenant que la valeur d’un marqueur en position initiale est différente de celle exprimée en position médiane ou en position finale. Dans le contexte des interactions verbales politiques au sein des émissions télévisées en arabe et en anglais, le but de cette thèse est de contribuer aux analyses conversationnelles pragmatiques. À travers une recherche empirique, l’analyse montre que la multifonctionnalité de ces items linguistiques est liée à leur flexibilité syntaxique. Ces marqueurs discursifs assument diverses fonctions contextuelles qui évoluent continuellement sur une échelle pragmatique. L’évolution pragmatique de ‘you know’, ‘then’ et ‘ya‘ni’ engendre des expressions complexes au niveau de leur sémantisme. Ces unités pragmatiques deviennent plus ambiguës car elles s’éloignent davantage de leur sens de base en acquérant des significations contextuelles. Ainsi, ces marqueurs évoquent d’autres interprétations et ne peuvent se limiter qu’à leur sens d’origine. En l’occurrence, on leur attribue des équivalents les plus proches selon le contexte de leur occurrence. Les résultats révèlent que ‘ya‘ni’ peut être substitué par d’autres marqueurs de différentes catégories grammaticales en anglais. Cette unité polysémique, polyfonctionnelle, poly-équivalente et poly-catégorielle partage des fonctions avec ‘you know’, ‘then’, ‘I think’, ‘so’, ‘in fact’ et d’autres marqueurs. La variation pragmatique suit le but illocutoire du locuteur, la prise en compte d’autrui et l’organisation de l’interaction verbale. Dans deux situations socioculturelles différentes, l’anglais et l’arabe confirment que ces items linguistiques sont des unités conversationnelles contextuelles et multifonctionnelles. Leur rôle est visiblement actif dans une situation sociale où l’interaction entre le locuteur et l’interlocuteur est un facteur saillant ; tel est le cas des échanges verbaux télévisés.

Date de soutenance : 21-10-2016

Jury de thèse

  • Agnès Celle
  • Shirley Carter-Thomas
  • Jean-Patrick Guillaume
  • Graham Ranger
  • Véronique Traverso